Le développement de la Recherche du pôle Cyclann s’inscrit dans une démarche de développement durable, avec comme cadre, le référentiel des Objectifs de développement durable (ODD).

Le projet scientifique

L'équipe Cyclann s'intéresse particulièrement à quatre sujets :

  • le génie et les sciences de l'environnement
  • la qualité des eaux et des effluents
  • le traitement des effluents et des déchets
  • l'évaluation environnementale
logo Cyclann

Les domaines de recherche concernent principalement le génie et les sciences de l’environnement :

  • Qualité des eaux et des effluents : caractérisation de la matière organique (naturelle, anthropique, pollution particulaire, colloïdale), indicateurs, facteurs de dégradation…
  • Traitement des effluents et des déchets : développement et optimisation de procédés physico-chimiques, électrochimiques et procédés biologiques.
  • Evaluations environnementales : développement de méthodologies d’évaluation de performances environnementales. 
  • Diagnostic et prospective sur les flux de matériaux de construction et déchets de chantiers ; analyse des flux et stocks de matières (métabolisme) pour la mise en œuvre de politiques ou démarches d’économie circulaire

L’équipe travaille sur ce thème en association avec le LERES (EHESP). Il s’agit à la fois d’étudier la qualité des eaux et des effluents pour comprendre des phénomènes comme le changement de la qualité des eaux dans un contexte de changement climatique.

L’objectif est de développer, optimiser et contrôler des procédés de traitement (discrimination matière organique/matière anthropique) en caractérisant notamment les phénomènes de transfert de pollution entre les différentes fractions granulométriques. L’équipe s’attache donc à définir des indicateurs, des facteurs de dégradation ou contribue au développement de méthodes de monitoring basée sur des méthodes optiques.

L’équipe travaille particulièrement sur :

  • le traitement par bioaugmentation ou biostimulation sur des effluents industriels ou synthétiques ;
  • le traitement électrochimique d’effluents contenant des métaux et des nanoparticules ;
  • le traitement d’effluents gazeux par absorption.

Certains travaux, notamment le traitement d’effluents gazeux contenant des COV par absorption sont menés en collaboration avec le laboratoire de recherche de l’ENSCR. Dans le domaine des traitements biologiques, les projets ont pour objectif de développer et d’optimiser les procédés de traitement.
 

Les projets dans ce domaine ont pour objectifs de mettre en œuvre des méthodes d’évaluations environnementales comme l’analyse du cycle de vie ou de proposer des méthodologies permettant d’évaluer, par exemple, l’impact sur l’environnement d’un nouveau procédé de traitement.

L'équipe

Hayet DJELAL : Enseignante-chercheure à UniLaSalle - EME depuis 1992, Docteure en Chimie de l’Université de Rennes 1, spécialité biotechnologie et ingénieure de l’Ecole Nationale Polytechnique d’Alger, option Génie sanitaire.

Hayet Djelal a été coordinatrice de la Recherche et des Projets de 2009 à 2011 et responsable pédagogique de Travaux d’Ingénierie en dernière année du cycle ingénieur. Spécialisée dans le domaine de la valorisation et du traitement biologique des eaux et des déchets, elle est chercheure associée, à temps partiel, de l’équipe Chimie et Ingénierie des Procédés de l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Rennes.

Thèmes de recherche : Traitement biologique des effluents, méthanisation, effluents industriels (lixiviats, effluents issus des activités agro-alimentaires, déchets organiques …), valorisation de la biomasse.

Hayet Djelal a soutenu et validé son Habilitation à diriger des recherches le 12 mai 2017. Son travail portait sur « Intensification des procédés de traitement des effluents par bio-augmentation ou par procédés combinés – valorisation de la biomasse. » 

Email : hayet.djelal@unilasalle.fr
Voir le profil de Hayet Djelal sur ResearchGate

Objectifs de Développement Durable appliqués

Objectif développement Durable 6Objectif développement durable 9

  • Traitement des eaux
  • Biotraitement, traitement physico-chimique
  • Procédés traitement biologique avancé
  • Biovalorisation (biomasse)
  • Fermentation aérobie
  • Digestion anaérobie
  • Innovation et transfert

Karine DUFOSSE, Docteure en Sciences de l’Environnement (INRA, UMR Ecosys), Karine Dufossé a soutenu sa thèse en 2013 sur l’évaluation environnementale des cultures lignocellulosiques pour la production de bioéthanol de 2e génération, à partir du développement d’un modèle biophysique mécaniste, de l’échelle parcelle à l’échelle régionale.

Puis elle a travaillé à AgroParisTech sur la thématique « Ecophysiologie végétale » avant de réaliser un Post-Doc à l’INRA sur le développement spatial d’un modèle mécaniste simulant les émissions de NH3 suite à la fertilisation azotée, minérale et organique selon les conditions pédoclimatiques locales.

Thèmes de recherche : analyse de cycle de vie (ACV), modélisation, Système d’Information Géographique (SIG), base de données, ressources agricoles et biomasse, fertilisation azotée.

Email : karine.dufosse@unilasalle.fr
Voir le profil de Karine Dufossé sur ResearchGate

Objectifs de Développement Durable appliqués

Objectif développement durable 7Objectif développement durable 12Objectif développement durable 13Objectif développement durable 15

  • Analyse de cycle de Vie (ACV)
  • Modélisation mathématique et base de données
  • Système d’Information Géographique (SIG)
  • Ressources agricoles de biomasse
  • Fertilisation azotée

Abdoulaye KANE : Enseignant-chercheur à UniLaSalle Rennes - EME depuis septembre 2012, il est docteur en Génie des Procédés et des Produits de l’Institut National Polytechnique de Lorraine (INPL).

Abdoulaye Kane a été également attaché temporaire d’enseignement supérieur et de la recherche à l’INPL et à l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Rennes. En post-doctorat à l’ENSCR (de 2011 à 2012), il a travaillé sur le Programme PAMPAC : Procédé d’Adsorption de COV Modulée par Pompe à Chaleur, financé par l’ADEME et l’ENSCR en partenariat avec le CNAM-CIAT et l’entreprise Prosim.

Thèmes de recherche : COV, adsorption, énergie, intensification des procédés, traitements des gaz

Email : abdoulaye.kane@unilasalle.fr

Objectifs de Développement Durable appliqués

Objectif développement durable 7Objectif développement durable 13

  • Intensification des procédés
  • Traitement eau et air

Angélique MAHIEU : Enseignant-chercheur à UniLaSalle depuis 2016, Ingénieur en chimie fine de l’INSA et docteur en sciences des matériaux de l’Université de Rouen.

Angélique Mahieu a fait sa thèse de doctorat sur la mise en œuvre de matériaux biodégradables et actifs à base d’amidon pour l’emballage alimentaire, suivi par plusieurs projets en post-doctorat sur le développement de matériaux isolants biosourcés à base de coproduits agricoles pour le bâtiment.

Enseignement : la chimie sous toutes ses formes, les sciences analytiques, les procédés de transformation de la matière. 

Thèmes de recherche : matériaux biosourcés, matériaux pour le traitement de l’eau, valorisation des ressources naturelles

Email : angelique.mahieu@unilasalle.fr

Objectifs de Développement Durable appliqués

Objectif développement durable 4Objectif développement durable 12Objectif développement durable 13

D’après leur expertise, les enseignants ressources travaillent en appui sur les projets des étudiants.

 

Thierry Henrion : Ses études l’ont amené à Rennes où il a intégré l’ENSAR (aujourd’hui Agrocampus Ouest), formation complétée par un an à l’INA-PG (AgroparisTech). Son premier travail a consisté en l’épandage de boues de station d’épuration pour une filiale de Suez. Il a suivi l’évolution réglementaire liée à la gestion des déchets et a travaillé dans le compostage, la méthanisation, l’enfouissement, le tri…, essentiellement dans l’Est de la France.

Après quelques années en exploitation il a rejoint un bureau d’étude, Villers Services, avec pour mission de mettre en place des sites installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE) liés au traitement des déchets en Bretagne et régions limitrophes. Le hasard des rencontres lui a fait découvrir le projet LDC Algae, un projet de ferme de micro-algues, très axé énergie renouvelable et économie circulaire. Il a suivi ce dossier quelques années avant de postuler à UniLaSalle Rennes – EME, fort de ces expériences terrain et souhaitant transmettre ses connaissances et en acquérir de nouvelles au sein d’un établissement tourné vers l’avenir….durable.

Il est enseignant en gestion des déchets et ICPE pour le cycle Ingénieur, en filière Bachelor et MSc notamment.

Email : thierry.henrion@unilasalle.f

Vanessa Barros : Enseignante-chercheure en Mathématiques. Formée à l’IMPA au Brésil, elle a depuis collaborée à l’UFBA (Brésil), à l’Université de Porto et à l’Université de l’Illinois en tant que maître de conférences et chercheure.

Email : vanessa.barros@unilasalle.fr
 

Caroline Le Moulec : Après plusieurs années au sein d'une ONG humanitaire internationale basée à Paris et Bruxelles, Caroline Le Moulec a rejoint l'équipe UniLaSalle.

Diplômée de Sciences Po Bordeaux avec une spécialisation en économie internationale, elle a notamment travaillé comme responsable de la mobilisation des publics (jeunes, médias, entreprises, institutionnels) sur les enjeux de développement durable et humanitaires. Elle a également eu l'occasion de coordonner plusieurs projets à dimension européenne avec de multiples partenaires (ONG, associations de solidarités, collectivités locales, entreprises) autour des Objectifs de Développement Durable (ODD) ainsi que lors de la COP21 de Paris. "Continuer à mobiliser sur ces enjeux et à agir au sein d'UniLaSalle et auprès des étudiants est à nouveau défi passionnant à relever !"

Elle est chargée de mission développement durable et enseignante sur cette thématique.

Email : caroline.lemoulec@unilasalle.fr

Thibaud Niel : Ses études l’ont amené à Rennes où il a intégré l'EME après deux ans de CPGE Maths SUP- Maths SPE à Saint Maur des fossés (94). Il a complété sa formation par un master recherche en environnement validé aux Mines de Saint-Etienne.

Son premier travail a consisté en la gestion d'un nouveau service de travaux hydrauliques dans une filiale de VINCI Energie. Responsable d'affaire, il a encadré des équipes terrains et organisé avec ses équipes la mise en oeuvre d'équipements d'approvisionnement publique en eau potable.

A la suite de cette expérience à Orléans, l'appel de la Bretagne a été plus fort. Il a donc rejoint un groupe agroalimentaire COOPERL pour travailler sur la gestion de l'eau du groupe. Il a eu un rôle de conseil technique et de coordination au sein de l'entreprise pour intégrer la gestion des eaux dans la politique de production industrielle. L'eau étant un élément majeur des dossiers d'Installation Classée pour la Protection de l'Environnement en Bretagne, il a eu un rôle de formalisation et de communication auprès de différents acteurs publiques (ministères, services de préfecture...).

Le fil directeur de son parcours estudiantin et professionnel est la gestion de l'eau notamment le recyclage (REUSE).

Il aime rappeler la loi de PARETO : 20% des causes provoquent 80% des conséquences. Selon lui, le travail de l'ingénieur/coordinateur est avant tout un travail d'analyse et de recherche des causes à solutionner par des actions les plus simples possibles.

Il est dorénavant enseignant en gestion des eau et accompagne les étudiants dans leur projet professionnel au sein de l'école.

Email : thibaud.niel@unilasalle.fr

Margaux LHUISSIER (Bourse CIFRE entreprise CHIMIREC, Co-encadrement : A. KANE, UniLaSalle Rennes - A. AMRANE Université Rennes1- J-L. AUDIC, Université Rennes1, Directrice de thèse : A COUVERT, ENSCR) – projet ECOV (2016-2019)

Ce projet propose la réutilisation d’huiles collectées par une entreprise de collecte et de recyclage d’huiles usagées. L’objectif étant de capter les COV émis sur leur site, tout en prévoyant leur valorisation concomitante.

Le but étant de transformer ce qui était jusqu’ici considéré comme un déchet en une ressource valorisable sur site et à moindre coût. Le projet ECOV s’inscrit dans un contexte de lutte contre la pollution atmosphérique et en particulier dans la limitation des rejets de COV et des molécules odorantes.

En plus des enjeux environnementaux, le projet présente des enjeux économiques liés à une baisse de l’investissement dans le procédé et une diminution du coût de fonctionnement grâce à une régénération de l’absorbant, rejoignant ainsi les grandes préoccupations du développement durable.


 

Alaa SALMA (Direction H. Djelal, co-encadrement A. Amrane UR1, Florence Fourcade UR1, en partenariat avec l’ENSCR) - bioproduction de molécules plateformes par fermentation et électrofermentation (2017-2020) 

La valorisation de matières premières secondaires par fermentation s’accompagne de nombreux métabolites qui peuvent être valorisés en énergie (éthanol, H2, CH4) mais aussi en matière (glycérol, acide succinique …). Le procédé de fermentation à partir de biomasse permet la production de composés organiques qui seront impliqués dans d’autres procédés industriels. Ces molécules « plateformes» sont souvent des molécules bioactives à usage thérapeutique, cosmétique ou alimentaire. 

C’est dans ce cadre, qu’une enseignante chercheure (H. Djelal, 30 %) participe à l’Appel A Projet :  Action Incitative "Défis Scientifiques Émergents 2018" sur la “Production de bioethanol et de molécules plateformes par voie fermentaire-séparation et récupération du produit d’intérêt” (2018-2019). Le porteur du projet est l’UMR CNRS 6226 – ISCRennes. Ce projet consiste à valoriser des co-produits de l’industrie agro-alimentaire en éthanol et en molécules plateformes par voie fermentaire. Afin de séparer et de récupérer les molécules d’intérêt une étape de séparation est nécessaire. Différents procédés de séparation membranaires sont envisagés seuls ou en cascades comme la microfiltration ou la distillation membranaire.

Projets de recherche

Evaluations des risques biologiques et optimisation des procédés de traitement de l'air intérieur dans les systèmes de conditionnement d’ambiances de l'industrie agro-alimentaire.

Objectif

Tester/développer un procédé couplant photocatalyse/plasma froid pour le traitement de la pollution de l’air intérieur dans l’industrie agroalimentaire, d’évaluer les risques sanitaires, et d’acquérir des connaissances sur les modes de dégradation.

Partenaires

ISCR (CIP-ENSCR), IRSET (LERES), Pôle Cristal 

Contact UniLaSalle : Aude-Valerie Jung

Valorisation des cendres de chaudière biomasse pour l’élaboration de matériaux composites pour le génie civil.

Objectif

Favoriser le développement de l’économie circulaire dans le secteur du bâtiment, via la mise en œuvre d’un Atelier de travail dédié au développement de critères et indicateurs servant de bases scientifiques à sa caractérisation. La recherche portera plus spécifiquement sur l’intégration dans des projets de construction de matériaux ou produits issus de filières courtes ou issus d’une logique d’allongement du cycle de la matière.

Partenaires

Porteur du projet : LGCgE – IUT Béthune, Partenaire : UniLaSalle-EME, UMONS – Sciences des matériaux, Biallais Industries, Dalkia Nord Ouest – Bois Energie, CERIB, B2E, Cd2e. 

UniLaSalle-EME : coordinateur d’un lot, Hayet Djelal (72%), Karine Dufossé (14%), Thierry Henrion (7%) Vincent Augiseau (7%)

Contact UniLaSalle : hayet.djelal@unilasalle.fr 

Ce projet vise le développement et l'introduction de chaînes de valeur économiquement viables basées sur l’utilisation des biochars issus de déchets de biomasse dans les régions d'Europe du Nord-Ouest.

Porteur : Université de Kassel en Allemagne

Partenaires : Cyclann UniLaSalle : Abdoulaye KANE et AGHYLE UniLaSalle : David HOUBEN 
15 autres partenaires européens d’Allemagne, de Belgique, du Royaume Uni, des Pays Bas, de France et d’Irlande. 
13 autres partenaires issus de 5 pays européens.

Visiter le site web

Contact

Abdoulaye KANE
Directeur du pôle de recherche CYCLANN